PhiloWeb Index du Forum
PhiloWeb Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Question d'amour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PhiloWeb Index du Forum -> Philosophie -> Philosophie Générale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Metaousia


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 4
Localisation: Derrière mon ordi^^
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 11:29 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant

Pensez-vous que l'on puisse vivre sans amour réciproque de la personne aimée ?
Et que la gentillesse de celle ci peut vous suffir ?
Aimer, c'est vouloir le bien pour la personne aimée ou bien vouloir le bien pour vous et cette personne ?

(Si c'est pas un sujet de philo dites le moi! ^^)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 11:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eric
Etudiants de Nice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 64
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 17:20 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant


Très beau sujet, je trouve.

Pensez vous que l'on puisse vivre sans amour réciproque de la personne aimée ?

Evidemment oui, répondrons certains, puisque l’amour en retour d’une personne, si important soit-il, n’est pas à la source de ma vie. Je suis vivant indépendamment de l’amour que me donne ou me refuse une personne.

Normalement, même l’absence de gentillesse de la personne aimée, et même sa haine pourquoi pas, n’ont aucune raison de m’empêcher de vivre. Je peux désirer un amour en retour, je peux désirer recevoir la gentillesse simplement d’une personne que j’aime, ou tout simplement sa présence. Mais quand bien même tout cela me serait refusé et me ferait ressentir une sensation de manque ou de déception, ça ne me prive en aucun cas de ma vie et ça ne décide pas d’elle. De fait je vis toujours, peut-être avec un manque ou une souffrance, mais ce n’est en aucun cas le manque ou la souffrance qui efface ma vie.
Autrement dit, c’est parce que je vis que je peux ressentir un manque d’amour, et non un manque d’amour qui a le réel pouvoir de décider si je peux vivre ou non.


Aimer, c'est vouloir le bien pour la personne aimée ou bien vouloir le bien pour vous et cette personne ?

On peut dire les deux à la fois.
Ceci dit, vouloir le bien d’une personne, ça peut encore vouloir dire décider de ce qui est bien pour elle. Vouloir la façonner, décider pour elle, selon mon idée. Et son bien se trouve peut-être très loin de mes idées.
Dans ce cas, vouloir le bien pour l’autre et pour moi, peut revenir à la négation de sa liberté. Car si je peux choisir d’aimer l’autre librement, cet amour libre par définition ne peut pas être dicté par la volonté de l’autre. Et réciproquement, l’autre ne peut pas m’aimer en retour simplement parce que je l’aime. Il doit me choisir librement.

Autrement dit, je ne peux pas aimer quelqu’un simplement en fonction de son amour, d’une façon intéressée. Je l’aime parce que je l’ai choisi comme ami, je l’aime pour ce qu’il est. Et même pas pour sa capacité d’aimer en retour. Lui-même peut me choisir comme son bien, comme son ami, pour moi-même, et non pas parce que je l’ai choisi. Mais ça reste son choix, libre.

« Je suis heureux que tu existes », pourrait être la phrase clé de l’amour d’amitié. Certes, je me réjouis de tes qualités, de ton affection, de ton intelligence, de ta beauté, de ta gentillesse, de ton amour pour moi. Mais avant tout « Je suis heureux que tu sois », parce que je te reconnais comme mon bien, au-delà de toutes tes qualités, et c’est toi-même que j’aime. Je t’aime pour toi-même, pour ce que tu es.


Revenir en haut
Metaousia


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 4
Localisation: Derrière mon ordi^^
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 05:18 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant

Si je peux me permettre j'aimerai demander maintenant si par rapport à la premiere question:
"Pensez-vous que l'on puisse vivre sans amour réciproque de la personne aimée ?" et en plus être heureux?

Le bonheur de soi ou le bonheur de la personne aimée?
L'égoisme est-il un vrai sentiment d'amour? Platon considèrerait-il que l'Amour est un sentiment sans égoisme?

Au faite, merci pour la réponse !
Revenir en haut
Eric
Etudiants de Nice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 64
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 16:03 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant




Il faudrait préciser un peu plus la question.

En quel sens peut-on parler d’égoïsme dans la question de l’amour, et pourquoi chez Platon en particulier ?

D’autre part, l’égoïsme joue-t-il un rôle dans la relation à l’autre ? En quel sens peut-il empêcher ou favoriser la relation ?

Et surtout, y a-t-il un rapport entre l’égoïsme et le bonheur personnel ? Si oui, lequel ?


La non-réciprocité de l’amour est-elle un égoïsme ?




Revenir en haut
Metaousia


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 4
Localisation: Derrière mon ordi^^
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 13 Avr - 00:44 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant

Je me demandai: si on aime quelqu'un mais qu'on accepte pas ses choix, (si la personne veut sortir quelque part...) et que vous ne voulez pas qu'il le fasse car vous serez seul(e) par exemple, comment appeler ce sentiment autre que égoisme? Si on veut son bonheur, on ne pense pas à notre bonheur. 
Chez Platon, il exprime toujours des idées intelligibles, des idées en soi, l'Amour est censer être un sentiment "pur", et l'égoisme ne fait pas parti de la purté (a moins que je me trompe?! Rolling Eyes
)

Et par égoisme, on peut empéché de laisser vivre l'autre. L'empécher se n'est pas non plus faire son bonheur!

L'égoisme, je pense, est dur a vivre, ce sentiment est toujours présent et on veut parfois s'en débarrassé cela nous "pourri" la vie.

Ps: Etant nouvelle sur le forum, dites moi si il y a des choses que je dois changer (si mon sujet et lourd, hors-sujet, trop de fautes.. merci)
Revenir en haut
Eric
Etudiants de Nice

Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 64
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 13 Avr - 16:41 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant





Oui, je comprends.

Peut-être alors, il faut distinguer le plaisir du bonheur.
Agir selon mon plaisir propre, ou mon intérêt personnel, en lui donnant priorité sur l’autre, est-ce nécessairement agir en vue d’être heureux ?
Ou bien est-ce plutôt agir en vue d’une satisfaction immédiate d’un plaisir, momentannée, qui n’a rien à voir avec mon bonheur ?
Par exemple si quelqu’un décide de se droguer, c’est pour une satisfaction et un plaisir immédiat ou en vue du bonheur ?

La question est : est-ce que je peux empêcher quelqu’un de faire ce qui lui plaît, sous prétexte de vouloir son bonheur ?
On peut essayer de distinguer :

-empêcher un ami de céder à des mauvais plaisirs (la drogue par exemple), parce qu’on sait que ça n’est pas son bien. Et c’est pour son bien qu’on essaye de l’empêcher. C’est parce qu’on l’aime, sinon peu nous importerait qu’il se rende malheureux.

-empêcher un ami de faire ce qu’il veut, parce que ce qu’il veut ne correspond pas à mon désir et à mon plaisir. Et mon plaisir est plus fort que son choix. Je veux qu’il réalise mon désir, je n’ai aucune envie de sacrifier mon désir pour le sien. Là, le problème est-il mon ami et son bonheur, ou la réalisation de mon propre désir ?


"L'égoisme, je pense, est dur a vivre, ce sentiment est toujours présent et on veut parfois s'en débarrassé cela nous "pourri" la vie."

Dans le dictionnaire, la définition de l’égoïsme est la suivante : « Attitude ou conduite de celui qui, le plus souvent consciemment, ne se préoccupe que de son intérêt ou de son plaisir propre au détriment ou au mépris de celui d'autrui »

C’est quand même normal de se préoccuper de son plaisir propre et de son intérêt. On ne peut pas vivre sans plaisir et sans aucun souci de soi-même.

La question est :
-est-que ça peut suffire pour me rendre heureux ?

Non, car j’ai besoin d’amour, et j’ai besoin de l’autre. De l’autre vraiment, pas seulement de mon désir projeté sur l’autre, mais de l’autre aussi en tant qu’autre.
Donc, quand l’égoïsme m’enferme dans mes propres désirs, il me prive d’atteindre l’autre et d’atteindre le désir de l’autre. Mon désir passe en premier, mon désir prend toute la place. L’autre n’existe plus.

« Je suis heureux que tu sois » demeure la phrase clé de l’amitié. Et elle inclut le bonheur.
Je ne suis pas seulement heureux d’un désir, d’un intérêt que je te porte, d’une relation ou d’une manière d’être, de telle ou telle de tes qualités.
C’est bien plus encore. Je suis heureux d’un secret, d’un mystère, de quelque chose d’unique que j’ai découvert en toi, d’une réalité unique qui m’attire bien plus profondément qu’un simple intérêt, que mon propre plaisir. Heureux de toi. C’est peut-être le mystère de l’amitié et de l’amour que d’être capable de me faire découvrir quelque chose de plus fort que moi, et aussi quelque chose de plus fort que la simple relation à l’autre.

L’amour la déchirure, de tous les égoïsmes.




Revenir en haut
la Nietzschéenne
Etudiants de Nice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2008
Messages: 42
Localisation: Nice / Paris
Féminin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 22:06 (2009)    Sujet du message: L'amour Répondre en citant

Vaste sujet que l'amour...

Schopenhauer disait que ce n'était qu'une sorte de pulsion chimique ayant pour unique but la reproduction, et donc la perpétuation de l'espèce !
Par le biais des religions et des grands romantiques, l'amour c'est le sentiment absolu...
Tout se discute !
Mais pour répondre à la question 1ère : Peut-on vivre l'amour sans réciprocité ??? je réponds OUI.

Explication : L'amour dont on attend un retour est égoïste.
                   Le véritable amour, celui prôné par les religions est celui que l'on donne de façon désintéressée, sans rien en attendre.

Bon après en pratique c'est plus dur, mais il faut savoir si on veut atteindre le nirvana bouddhiste ou pas Smile .
Sinon cela revient à s'embourber dans les passions (encore elles), mais c'est tellement bon !
Okay
_________________
Je ne suis pas un être humain, je suis de la dynamite...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Metaousia


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 4
Localisation: Derrière mon ordi^^
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 10:28 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant

Merci pour toutes vos réponses... bien sure certaines d'entre elles étaient bien évidentes !
Fiouuu, il va falloir que je fasse beaucoup de travail sur moi-même pour pouvoir Aimer vraiment sans être trop égoiste ! .... y arriverai je?!
Je me suis rendu compte (et oui bien tard) que si une personne "oblige" de faire ou de ne pas faire quelque chose, cela veut dire qu'on ai déja sur la mauvaise voie...
1ere règle: Laisser faire? Accepter son choix mais pas l'approuver? (oulà je me contre dit) !

Ps: Dsl pour le retard, mais les obligations n'attendent pas^^
Revenir en haut
la Nietzschéenne
Etudiants de Nice

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2008
Messages: 42
Localisation: Nice / Paris
Féminin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 8 Mai - 18:19 (2009)    Sujet du message: Question d'amour Répondre en citant

Etre obligé de faire ou ne pas faire telle chose par amour, cela s'appelle "faire des compromis" et dans chaque relation on est obligé d'en faire.
Car 2 personnes bien que complémentaires restent différentes, il faut donc s'accorder, faire des concessions; mais que si l'autre en fait aussi, cela ne doit pas être toujours dans le même sens...
_________________
Je ne suis pas un être humain, je suis de la dynamite...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:51 (2018)    Sujet du message: Question d'amour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PhiloWeb Index du Forum ->
   Philosophie Générale
Toutes les heures sont au format GMT + 10 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template higlightSilver created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com