PhiloWeb Index du Forum
PhiloWeb Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La religion s'oppose-t-elle à la science ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PhiloWeb Index du Forum -> Philosophie -> Aides en philo !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yakzawik


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 22
Localisation: Dans mon esprit
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:27 (2009)    Sujet du message: La religion s'oppose-t-elle à la science ? Répondre en citant

Bonjour  à vous, je passe ici afin de savoir ce que vous pensez de ma dissertation...
Le sujet était "la religion s'oppose-t-elle à la science ?"


Dissertation    



« La religion s’oppose-t-elle à la science ? »

Religion = « La religion est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou le divin »

Opposer = « Faire obstacle / Faire contraste avec quelque chose »

Science = « Ensemble de connaissances, d'études d'une valeur universelle, caractérisées par un objet (domaine) et une méthode déterminée, et fondée sur des relations objectives vérifiables » 

Reformulation de la question :

« Les croyances forment-elles un obstacle à la connaissance et à la recherche de la vérité ? »



Introduction    


Depuis la nuit des temps, les dogmes religieux se sont opposés aux sciences qui ont tant bien que mal tenté de s’affirmer.

La religion -représentant l’ensemble des croyances, des sentiments et des dogmes définissant les rapports entre les êtres humains et les Dieux- tente d’imposer son point de vue et sa pensée, allant jusqu’à faire obstacle à la science, tentant, par des raisonnements et des méthodes précises, d’expliquer chacun des évènements survenant dans notre monde.

Ainsi pourrions-nous nous demander si les croyances forment réellement un obstacle la connaissance et à la recherche de la vérité.

Pour résoudre ce problème, nous étudierons dans un premier temps la question de la perception du monde par chacun des deux parties, puis nous analyserons la complémentarité entre la science et la religion enfin, nous verrons que la science peut entraîner et aider la religion et inversement.


I = Deux visions du monde

La religion place ce qu’elle appelle le démiurge au centre du monde. En plaçant cet être, créateur de notre monde, la religion place l’Homme lui-même au centre de l’univers. Penser que tout tourne autour de Dieu et de sa création, donc autour de la Terre, c’est accepter l’idée que le monde est géocentrique.
Malgré tous les a priori sur le monde, divers scientifiques, par leurs calculs, ont pu nier le géocentrisme, et clamer l’héliocentrisme. Ceci fut pas perçu par les religieux comme une hérésie pure et simple. Le procès contre Galilée montre que les relations entre la religion et la science sont le théâtre de conflits pouvant dépasser l’entendement.

Le dogme religieux et les sciences, en terme de pensée et d’idéologie, ne trouvent aucunement de terrain d’entente. Notamment en ce qui concerne le monde et ses variations diverses au fil du temps.
Selon la théorie du créationnisme, Dieu est le créateur du monde, toutes les espèces ont été créées en nombre fixe -d’après le fixisme, courant de pensée présent au sein du créationnisme. La religion prône cette théorie et l’applique à la lettre.
Cependant, au milieu du XIXème siècle, alors que les recherches scientifiques avancent, un certain Darwin évoqua dans son œuvre L’évolution des espèces une théorie que l’on nommera Darwinisme, prônant l’évolutionnisme.
D’après lui, le monde et les espèces évoluent, ce que l’Église Catholique ne pouvait aucunement accepter. Il prit comme exemple les fouilles archéologiques où nous avons pu découvrir des espèces qui ont disparu, ce qui montre que les espèces évoluent et n’ont donc pas été créées en nombre fixe.
Une fois encore, il n’y eût pas d’entente réelle sur ce point.

Alors même que la question de savoir comment le monde a été créé se pose, deux théories s’opposent une nouvelle fois. Est-ce la création d’un Dieu, d’une cause première, comme le pensent les religion ?
Ou serait-ce un certain « big bang » comme le laissent penser les scientifiques ?
Alors qu’aucune explication ne peut être réellement affirmée, ces dernières s’opposent, et chacun des deux parties tentent de chercher plus loin encore pour percer ce mystère.
Les religions furent à l’origine créées pour répondre à des questions auxquelles les gens n’avaient aucune réponse « qu’y a-t-il après la mort  ?» « D’où vient le monde ? »…
Ces réponses furent acceptées comme telles.
Cependant, avec l’avancée technologique, les scientifiques durent mettre en avant leur théorie selon laquelle l’univers tel que nous le connaissons est en fait le résultat d’une explosion d’une puissance gargantuesque.
Ces théories sont actuellement encore opposées, et il semblerait que trancher semble impossible… La religion ,en affirmant ses propos comme véridiques -alors que parfois invérifiés- semble désirer mettre des bâtons dans les roues dans la science qui elle, tente de faire évoluer els choses afin d’expliquer ce qui n’avait jusqu’alors pas été compris.

II = Elles sont complétives

Bien qu’opposés, nous pouvons constater que ces deux domaines peuvent parfois s’entendre, voire se compléter.


Malgré les divergences de point de vue, la religion et les sciences semblent pourtant complémentaires. Effectivement, alors que la religion se pose la question du « pourquoi » de l’existence de l’Homme, les sciences, elles, se posent la question du « comment » de l’Homme. La religion a pour but d’expliquer à l’Homme qui il est et ce pourquoi il est là, les sciences, elles, expliquent à l’Homme pourquoi telle chose est ainsi et pourquoi tel évènement est intervenu.
En répondant à des besoins, et à des questions différentes, elles octroient aux Hommes la possibilité d’obtenir diverses réponses, et des points de vues différents, dans des domaines différents.

De plus, la religion est ce que l’on appelle une CROYANCE, soit un mode de pensée où l’on dit et pense que notre Dieu existe, sans en avoir pour autant une preuve tangible. La science elle, veut SAVOIR, elle tente d’atteindre la vérité, et ce par des calculs et des expériences. Alors que la religion a pour but de permettre aux Hommes de donner un sens à leur existence, les sciences ont pour but d’expliquer à l’Homme quelle est son existence et ce qu’il adviendra certainement de lui.
Par ces objectifs différents, la science et la religion sont complémentaires, dans la mesure où elles ne s’opposent pas sans pour autant s’entrecroiser.

Le philosophe allemand Kant fut l’homme ayant instauré ce que nous appellerons le criticisme. Il s’agit d’un mode de pensée alliant empirisme (doctrine selon laquelle toute connaissance provient de l’expérience des sens) et rationalisme (doctrine selon laquelle toute connaissance vient de l’esprit et de la raison). Par cette doctrine alliant la raison à l’expérience, nous pouvons l’alliance religion / science.
Ce qui démontre leur complémentarité.

III = L’une entraîne l’autre

Alors que la religion et la science sont dites d’opposées, il semblerait que l’union des deux soit pourtant nécessaire dans certains cas.

La religion et la science ont toutes deux des limites.
Alors que la science se veut exacte, en proposant ses calculs fondés sur des méthodes, elle accepte un infini -notamment en astronomie et en arithmétique. La religion, lorsqu’elle évoque Dieu évoque un être infini. C’est à dire un être parfait et éternel, contrairement à l’Homme qui est un être de la finitude, soit un être limité et voué à mourir.
En acceptant toutes deux l’idée d’ «infini», science et religion ont donc une incommensurabilité infinie en commun.
Ce qui démontre que l’opposition entre la religion la science n’est pas totale, et qu’elles trouvent même un terrain d’entente dans certains domaines.

Un certain Blaise Pascal, philosophe français du XVIIe siècle, était lui très croyant. Mais d’après lui, pour pouvoir pratiquer l’usage spirituel et religieux, il était nécessaire de passer par le domaine scientifique, afin d’en comprendre les ficelles.
Car la science donne un sens à la religion, qui trouve tout son intérêt dans son dogme et ses croyances. De plus, la religion apporte à la philosophie en proposant comme vraies des théories pourtant injustifiées, ce qui donne à la science une autre ampleur, et un intérêt différent. Cela montre un lien entre les deux, faisant que sans science, les religions n’existeraient pas, et que sans religion, les sciences n’auraient plus réellement de sens.

Alors que la science se veut exhaustive, calculant tout et n’importe quoi, dans le but d’informer les populations et de faire diverses découvertes, il existe un élément qu’elles ne peuvent pourtant élucider : les miracles.
Un miracle n’a aucune explication scientifique, car, s’il en avait une, ce n’en serait plus un !
Ces mystères sont donc liés à la religion. Cela montre qu’il n’y a pas forcément d’interférence entre science et religion, dans la mesure où out n’est pas explicable par des calculs, et qu’il faut parfois laisser la foi en décider.


Conclusion   


Bien que les divergences d’opinion et que des conflits aient jonché l’histoire relationnelle entre la science et la religion, force est de constater que ces deux notions ne sont finalement aucunement inverses et qu’elles ne se mettent pas forcément des bâtons dans les roues. La religion n’est pas en totale opposition avec la science, bien que les conflits furent -et soient- légion.





Voilà, vos avis, ça se tient ou non...? ^^"


Dernière édition par yakzawik le Mar 10 Nov - 08:30 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Nov - 21:27 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Morgoth
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Fév 2008
Messages: 79
Point(s): 12
Moyenne de points: 0,15

MessagePosté le: Mar 10 Nov - 06:08 (2009)    Sujet du message: La religion s'oppose-t-elle à la science ? Répondre en citant

Bon je ne pense pas pouvoir évoquer tout ce qui ne va pas dans ta disserte, enfin tout ce que je trouve qui ne va pas, donc ça vaut ce que ça vaut.
Je trouve ta dissertation trop classique d'une part et d'autre part tes définitions ne sont pas assez précise ce qui fait qu'au final ton raisonnement est très basique.
Tu définis la religion dans ton intro comme rapport entre les hommes et les dieux, d'une part dans ton devoir tu ne parles que dieu au singulier et d'autre part il existe des religions sans dieux.
Tu assimiles trop vite religion et monothéisme, il ne faut pas oublier que les divers polythéismes étaient religion " d'état " en leur temps et qu'elle sont passées comme mythologique le temps passant. Donc je peux parler de mythologie chrétienne au même titre que parler de mythologie grecque.
C'est donc ici que tu aurais pu interroger la valeur du mythe en tant que répondant à des questions non d'un point vu scientifique et montrer qu'elles peuvent se révéler à l'aune du cadre mythologique être beaucoup plus véridique que les vérités scientifiques ( ce qui est facilement faisable à l'aide de la physique moderne ).
Renverser le point de vue classique comme quoi la science nous délivre la vérité peut être une bonne piste.
Dans ta première partie tu opposes héliocentrisme et géocentrisme, en taxant cette dernière d'a priori sous prétexte qu'elle est issue d'un dogme. Mais par exemple l'ether est une pure fantasmagorie de physiscien qui ne disparut du champ de la physique qu'au début du siècle dernier, on y croyait par pur dogme dans la mesure où cela expliquer beaucoup de chose inexplicable alors.
A la fin des Principia Mathematiqua de Newton, le porquoi de la gravité est attribué à Dieu.
La différence entre Dieu et l'ether est inéxistante, il s'agit de hypothèse qui passe vite en certitude dogmatique faute de mieux.
Autre point la notion de Dieu n'implique pas nécessairement celle d'un Dieu créateur, de plus l'exemple du big bang n'est pas contradictoire avec une croyance religieuse. Si je dis que Dieu est le créateur de l'univers je peux dire qu'il est à l'origine du big bang dans la mesure où les calculs sur ce dernier ne peuvent aller au délà d'une certaine limite, plus on se rapproche du moment zero plus les lois de la physique sont malmenées pour ne plus être finalement applicable.
Je n'ai pas le temps de tout évoquer mais il ne faut pas naivement croire que la science à une porté universelle, la physique moderne nous le montre bien en ce sens que les deux plus grandes théories du XXe siècle sont contradictoires , de plus l'objectivité du monde en a pris un sacré coup.
Enfin pour finir je dirais qu'il faut éviter absoulement les conclusions qui ne disent rien, il faut affirmer une thèse et non pas dire que c'est plus ou moins quelque chose, ils se tapent dessus mais finalement ils s'aiment bien ...
( je suis assez critique mais nesuis-je pas là pour ça ? et puis pas d'inquiétude mais camardes s'empresseront de dire que j'ai été dur et ils trouveront surement des choses positives à dire sur ton devoir je n'en doute pas )
_________________
Est-ce ici la région, le sol, le climat, dit alors l'archange perdu, est-ce ici le séjour que nous devons changer contre le Ciel, cette morne obscurité contre cette lumière céleste ?
Revenir en haut
yakzawik


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 22
Localisation: Dans mon esprit
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 馬 Cheval
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 17 Nov - 19:17 (2009)    Sujet du message: La religion s'oppose-t-elle à la science ? Répondre en citant

Je te remercie pour cette critique.
Je n'ai cependant aucun moyen d'améliorer tout ceci étant donné que c'est le professeur qui détient la copie.
C'est une dissertation de niveau Terminale Scientifique, pour être plus précis -je ne l'avais pas signalé ^^"


Comment se nomme une religion sans dieu, d'ailleurs ? 
Peux-tu m'en citer aussi, s'il te plaît... peut-être que je les connais, mais ça ne me vient pas ^^"


Mythe et religion... N'est-ce pas deux notions bien distinctes ?


Pour ce qui est de l'éther... J'aurais dû en parler...
La quintessence... Dieu est aussi l'éther !


Concernant la Gravité = dieu, je ne le savais pas ^^"


Pour ce qui est de l'opposition géocentrisme / héliocentrisme, il faut aussi savoir qu'à l'origine se sont les scientifiques qui ont dit que le système était géocentrique. J'aurais peut-être dû le signaler aussi.


Quelles sont les 2 plus grandes théories du XXème siècle d'ailleurs ? (je sais, je suis chiant avec mes questions, mais un petit peu de culture générale supplémentaire ne me fera pas de mal).


Y a-t-il au moins de bons exemples, selon toi...
Des notions "bien choisies" ?
Que je ne me dise pas que ce devoir est raté, foutu ^^"
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:05 (2018)    Sujet du message: La religion s'oppose-t-elle à la science ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PhiloWeb Index du Forum ->
   Aides en philo !
Toutes les heures sont au format GMT + 10 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template higlightSilver created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com